adage


adage

1. adage [ adaʒ ] n. m.
• 1529; lat. adagium
Maxime pratique ou juridique, ancienne et populaire. « Ce vieil adage reçut une nouvelle confirmation » (Nerval). adage 2. adage [ adaʒ ] n. m.
XIXe; de adagio
Chorégr. Suite de mouvements exécutés sur un rythme lent, souvent avec l'appui d'un partenaire. Un cours d'adage.

adage nom masculin (latin adagium) Énonciation brève et frappante d'une règle de conduite, empruntée au droit coutumier ou écrit (par exemple Nul n'est censé ignorer la loi). ● adage (citations) nom masculin (latin adagium) Ambrose Gwinnet Bierce Meigs County, Ohio, 1842-Mexico 1914 Adage. Sagesse désossée pour dents branlantes. Adage. Boned wisdom for weak teeth. The Devil's Dictionary adage (synonymes) nom masculin (latin adagium) Énonciation brève et frappante d'une règle de conduite, empruntée au...
Synonymes :
- précepte
adage nom masculin (italien adagio) Exercices lents, exécutés en fin de la leçon de danse et destinés à parfaire l'équilibre et la ligne des mouvements des danseurs. Première partie du pas de deux. ● adage (expressions) nom masculin (italien adagio) Adage acrobatique, adage dont les enchaînements comportent plus de portés et d'exercices d'acrobatie que de pas de danse. ● adage (synonymes) nom masculin (italien adagio) Première partie du pas de deux.
Synonymes :

adage
n. m. Sentence, maxime populaire ou juridique. Un vieil adage.

I.
⇒ADAGE1, subst. masc.
Formule généralement ancienne, énonçant une vérité admise, un principe d'action ou une règle juridique :
1. Voilà cependant un sage, un homme profondément religieux qui vient nous répéter après mille autres : que la richesse et la vertu sont brouillées; mais sans doute aussi qu'après mille autres il avoit répété, bien des fois dans sa vie, l'antique, l'universel, l'infaillible adage :bien mal acquis ne profite guères. De manière que nous voilà obligés de croire que les richesses fuient également le vice et la vertu.
J. DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, t. 1, 1821, p. 223-224.
2. ... il perdit, en fait d'histoire et de critique, beaucoup d'opinions toutes faites, d'adages commodes et de convictions communes.
G. FLAUBERT, La Première éducation sentimentale, 1845, p. 240.
3. ... ce vieil adage reçut une nouvelle confirmation, que là où l'incrédulité règne, la superstition s'est déjà ouvert une porte.
G. DE NERVAL, Les Filles du feu, 1854, p. 406.
4. Il serait (...), intéressant de grouper les topiques, proverbes, dictons, adages, maximes ou sentences morales accumulés au cours des siècles, par les chrétiens, contre l'Évangile. On verrait qu'il n'y a pas une parole du Sauveur ou de ses amis qui ne reçoive chaque jour, de la prudence humaine, le démenti le plus insultant; ...
L. BLOY, Journal, 1900, p. 381.
5. De ses lèvres virginales s'envolent, avec vivacité, ces adages populaires qui contiennent l'expérience et la prudence traditionnelles du paysan de chez nous.
M. BARRÈS, Mes cahiers, t. 12, 1919-1920, p. 163.
Rem. Vérité d'expérience ou principe d'action, l'adage est gén. ancien. Syntagmes fréquents (vieil adage — particulièrement fréquent — ancien, antique adage); largement vulgarisé (adage populaire, fameux, célèbre, ordinaire, banal), ou accepté par un groupe partic. (adage scolastique; cf. aussi : ,,adages reçus également en physique, en médecine, en morale, en politique.`` A. COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 238).
Stylistique — Chez certains auteurs, le mot adage désigne un principe d'action individuel et de formulation récente, mais déjà éprouvé par l'expérience :
6. ... il est sage de ne pas impatienter ceux qui nous aiment et de ne pas leur prêcher l'adage de Talleyrand : surtout pas de zèle!
H.-F. AMIEL, Journal intime, 21 juill. 1866, p. 376.
7. ... me voici redevenu moi-même, et ayant vécu en ma personne la vérité de mon adage sur Keats : « le calme véritable est fils de la fièvre. »
Ch. DU BOS, Journal, avr. 1927, p. 241.
Prononc. :[]. Enq. ://.
Étymol. ET HIST. — 1529 « sentence, maxime » (LOYS LASERRE, Vie de Monseigneur S. Hièrosme, 56 r° ds R. Hist. litt. Fr., I, p. 490 : Erasme en ses adages, en la première centurie de sa treizième chiliade); 1549 « id. » (R. ESTIENNE, Dict. françois-lat. : Adage. Adagiu, adagii, adagio, adagionis, Proverbiu).
Empr. au lat. adagio, synon. de proverbium dep. VARRON. Ling. Lat., 7, 31 ds TLL s.v., devenu adagium, prob. p. anal. avec proverbium, dep. IIe s.; rapproché de amb-ago () et de ad agendum par fausse étymol.; prob. issu de ag-yo forme arch. de « dire »; cf. avec l'ex. 1, 1500, 1re éd. des Adages d'Érasme, parue sous le titre Veterum maximeque ensignium Paroemiarum, id est Adagiorum collectanea (ds Dict. des Lettres fr. XVIe, p. 31).
STAT. — Fréq. abs. litt. :81.
BBG. — BAILLY (R.) 1969. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BONNAIRE 1835. — CAP. 1936. — DAIRE 1759. — FÉR. 1768. — GUIZOT 1864 (s.v. proverbe). — KOLD. 1902 (s.v. Sprichwort). — LAF. 1878. — SARDOU 1877. — SOMMER 1882 (s.v. proverbe). — Synon. 1818 (s.v. proverbe).
II.
ADAGE2, subst. masc.
CHORÉGR. Suite de pas et de mouvements lents, exécutés sur le rythme d'un adagio, à titre d'exercice ou comme partie de ballet :
1. M. Staots [chorégraphe] sacrifie un peu les adages ou plutôt se désintéresse des parties statiques de la danse...
A. LEVINSON, La Danse au théâtre, 1924, p. 90.
2. Une leçon de danse comporte : 1° les exercices à la « Barre » (...) 2° le « Milieu », divisé en quatre parties : l'adage, les Pirouettes, les Pointes, les Temps sautés simples ou battus...
A. MEUNIER, La Danse classique, 1931, p. 125.
Rem. Attesté ds Lar. 20e, QUILLET 1934, Lar. 3, Lar. encyclop.
Étymol. ET HIST. — 1924, supra.
Francisation de l'ital. adagio, terme de mus. Bien que l'empr. comme terme de mus. ait été fait par d'autres lang., l'emploi chorégr. n'est attesté qu'en fr.

1. adage [adaʒ] n. m.
ÉTYM. 1529; du lat. adagium.
Maxime pratique ou juridique, ancienne et populaire, qui énonce une vérité admise ou une règle d'action. Apophtegme, dicton, maxime, précepte, proverbe, sentence. || Un vieil adage, un adage ancien. || Un adage fameux, célèbre.
1 Il entassait adage sur adage :
Il compilait, compilait, compilait (…)
Voltaire, Satires, Le mondain.
2 De là est venu ce bel adage de morale, si rebattu par la tourbe philosophesque : que les hommes sont partout les mêmes.
Rousseau, De l'inégalité parmi les hommes, II.
3 Ce vieil adage reçut une nouvelle confirmation, que là où l'incrédulité règne, la superstition s'est déjà ouvert une porte.
Nerval, la Bohème galante, Isis.
HOM. 2. Adage.
————————
2. adage [adaʒ] n. m.
ÉTYM. Déb. XXe; adapt. de l'ital. adagio.
Danse. Pas et mouvements lents, exécutés adagio (exercice ou partie d'un ballet). || Classe d'adage (ou de pas de deux). || Adage acrobatique.Spécialt. Première partie du pas de deux.
HOM. 1. Adage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adage — Ad age, n. [F. adage, fr. L. adagium; ad + the root of L. aio I say.] An old saying, which has obtained credit by long use; a proverb. [1913 Webster] Letting I dare not wait upon I would, Like the poor cat i the adage. Shak. [1913 Webster] Syn:… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • adage — (n.) 1540s, M.Fr. adage, from L. adagium adage, proverb, apparently from adagio, from ad to (see AD (Cf. ad )) + *agi , root of aio I say, from PIE *ag to speak. But Tucker thinks the second element is rather ago …   Etymology dictionary

  • adage — ADAGE. sub. m. Proverbe. Il n est guère d usage qu en plaisanterie, particulièrement dans cette phrase, On dit en commun adage. On dit aussi, D un homme qui affecte un ton sentencieux, Il ne parle que par adages. On appelle Les Adages d Érasme,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • adage — index catchword, maxim, phrase, principle (axiom) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • adage — bradage grenadage …   Dictionnaire des rimes

  • adage — *saying, saw, proverb, maxim, motto, epigram, aphorism, apothegm …   New Dictionary of Synonyms

  • adage — [n] saying or proverb aphorism, apothegm, axiom, byword, dictum, maxim, motto, precept, saw; concept 276 …   New thesaurus

  • adage — Adage, Adagium, adagij, Adagio, adagionis, Prouerbium …   Thresor de la langue françoyse

  • adage — ADAGE. s. m. Proverbe. Il n est guere en usage qu en cette phrase. Les Adages d Erasme …   Dictionnaire de l'Académie française

  • adage — ► NOUN ▪ a proverb or short statement expressing a general truth. ORIGIN Latin adagium saying , from aio I say …   English terms dictionary

  • adage — [ad′ij] n. [Fr < L adagium, adagio < ad , to + aio, I say < * agyo < IE base * ēg̑ , speak, say] an old saying that has been popularly accepted as a truth SYN. SAYING …   English World dictionary